Accueil >> Actualité >> 10 logements à Saint-Denis

10 logements à Saint-Denis

10 rue Dezobry

Maître d’oeuvre : JTB.architecture
Maître d’ouvrage : Plaine Commune habitat & Batiplaine
Programme : 10 logements locatifs sociaux en structure bois + un local d’activités
Surface : 936 m²
Coût : 1,4 M d’ € HT
Livraison : 2015
Photo : © Luc Boegly et Cyrille Lallement


Cette opération de 10 logements locatifs sociaux s’inscrit dans le cadre du Plan National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés (PNRQAD). Sur une étroite parcelle, le programme vient s’immiscer entre deux immeubles de rapport faubouriens. Dans un souci d’insertion, les lignes de gouttière des trois mitoyens sont mises en cohérence. Ensuite, le projet prend de la hauteur par le fléchissement de cette ligne horizontale de la façade sur rue. Parce que le projet s’inscrit dans une démarche environnementale revendiquée mais aussi parce que l’exiguïté de la parcelle et son accès difficile l’incitaient, les architectes de JTB.architecture ont proposé un parti constructif adapté à ces critères. Le bâtiment est constitué d’un socle en béton armé et maçonnerie, sur lequel repose les cinq étages et combles entièrement construits en panneaux de bois, lamellé-croisé KLH. En France, les constructions de logements collectifs en structure bois d’une hauteur comparable sont à ce jour très peu nombreux. Malgré ses dimensions modestes, le projet propose une grande diversité de typologie de logements, du T1 au T5, tous traversant et offrant un espace privatif extérieur à chacun. L’enveloppe du bâtiment est intégralement isolée par l’extérieur et revêtue d’une peau métallique laquée blanche. L’innovation de ce projet réside également dans la démarche participative mise en œuvre par le bailleur, Plaine Commune Habitat. Les futurs habitants, issus de ce quartier en pleine mutation, marqué par l’insalubrité, ont été sensibilisés tout au long du projet jusqu’à la livraison du chantier. L’objectif étant d’offrir les meilleures conditions pour une appropriation des lieux et une cohésion sociale. Deux mois après l’entrée dans les lieux des premiers locataires, les habitants ont en charge l’entretien des parties communes et du jardin, ménagé à l’arrière de la parcelle. Des ateliers de jardinage sont organisés par le bailleur, avec le soutien de l’association Territoires. Une double démarche expérimentale pour un petit programme qui à terme, c’est l’ambition de Plaine Commune Habitat, pourrait faire naître dans cette lignée, d’autres projets.

Voir en ligne : Retrouvez nos références sur Saint-Denis

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 1er/04/2016

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous