Accueil >> Actualité >> Immeuble d’habitation de 63 logements sociaux

Immeuble d’habitation de 63 logements sociaux

Un programme à deux échelles aux Docks de Saint-Ouen

24, allée de Paris

Maître d’oeuvre : Vincen Cornu architecture
Maître d’ouvrage : Eiffage Immobilier IDF
Programme : Construction d’un immeuble d’habitation de 63 logements sociaux - Ilot D4A / Lot A3
Surface : 4643 m²
Coût : 8,9 M d’ € HT
Livraison : 2015
Photo : © Juan Sepulveda


Le projet s’inscrit dans la Zone d’aménagement concertée des Docks de Saint-Ouen, au sein du secteur bateliers-nord lequel se caractérise au nord par la présence de la Seine, et à l’est par le vis-à-vis d’un parc de 12 hectares donnant sur la Seine. Il est aussi marqué par la forte présence de l’agence métropolitaine des déchets ménagers (Syctom) et la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU), perpétuant à leur manière le caractère industriel de l’ancienne friche. L’intérêt du site tient à cette double nature : Seine et parc d’un côté, mémoire industrielle vivante de l’autre.
Le bâtiment conjugue l’échelle d’une maison de 3 étages à celle d’un immeuble de 11 étages dont le corps principal nord-sud, avec par conséquent des orientations des logements est-ouest, se situe le long de l’allée de Paris tandis qu’à l’angle sud-ouest, un retour en R+3 abrite 2 maisons superposées. L’accès aux habitations se fait depuis l’allée de Paris au travers d’un porche en double hauteur distribuant de part et d’autre deux halls largement vitrés sur porche et sur jardin de cœur d’îlot, donnant accès à deux noyaux de distribution verticale, nord et sud, éclairés naturellement.
L’ensemble du bâtiment est recouvert de briques de 9 cm d’épaisseur fixées sur consoles et cornières inox, permettant la mise en place d’une isolation par l’extérieur tout en préservant la solidité de la paroi. Le principe en « ciseaux » du traitement des angles permet de résoudre avec souplesse la question des angles aigus et obtus. Des parties en béton clair soulignent les plans de brique en pied de bâtiment, le couronnement des acrotères et des garde-corps maçonnés, de même que celui des volumes en encorbellement. Les menuiseries sont de teinte foncée (indigo), de même que l’ensemble de la métallerie, constituée d’un barreaudage vertical en fers plats.

Voir en ligne : Retrouvez nos références sur Saint-Ouen

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 1er/05/2016

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous