Accueil >> Actualité >> Lycée international à Noisy-le-Grand

Lycée international à Noisy-le-Grand

Un nouveau lycée international à cheval entre la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne

1, promenade Marco Polo

Maître d’oeuvre : Architecte : Ateliers 2/3/4/ - Jean Mas, architecte associé
Paysagiste : Ateliers 2/3/4/ - Agate Mordka, directrice du pôle paysage
Maître d’ouvrage : Région Ile de France - Unité Lycée
Mandataire : SAERP
Programme : Lycée à sections internationales (chinois, américain, brésilien, arabe) accueillant 800 élèves, Internat de 82 chambres (150 lits), 10 logements de fonction
Certification : - Label Effinergie Plus pour l’Internat - Certification NF bâtiment tertiaire
- démarche HQE avec niveau énergie zéro (en étude pour labellisation Bepos du lycée)
Surface : 13 800 m² (SDP)
Coût : 35 M d’ € HT
Livraison : 2016
Photo : © Luc Boegly


Le nouveau lycée international de l’est parisien est profondément ancré dans le projet du Grand Paris. Il traduit la volonté de rééquilibrage à l’Est de la métropole. Ainsi le lycée s’inscrit au sein de plusieurs échelles, en bordure du plateau de Marne-la-Vallée, en balcon sur la Marne et la capitale. Architecturalement, le projet s’organise autour du concept de « place-forte », en mesure à la fois de prendre position et de s’inscrire avec justesse dans son environnement. Directement voisin du Lycée international, le Palacio d’Abraxas de Boffil, incarne l’exemplarité de la « forme-forte » et de la matérialité brute, opération qui a réussi à se maintenir avec puissance dans le paysage. Le projet du lycée tend à reprendre et prolonger cette ambition, notamment dans l’affirmation des matérialités essentielles telles que le béton, la brique, le bois et le verre, qui composent l’ensemble des enveloppes de l’édifice. Ainsi, le béton est visible dans sa matérialité brute. Le projet est fortement marqué par ses choix exemplaires en matière de développement durable, étant le premier lycée « zéro énergie » de la région Ile-de-France. Construit sur une économie de moyens générale, il se traduit dans la simplicité affirmée des formes. Un important travail a été mené sur le paysage et sur la place du végétal. Y contribuent l’inscription de deux jardins suspendus en étage, au cœur même du bâtiment principal, ainsi que la qualité de l’espace paysager des abords extérieurs du lycée. Ces derniers sont structurés dans la pente même du site en forme de restanques (en terrasse), toujours inscrites dans les vues lointaines du site.

Voir en ligne : Retrouvez nos références sur Noisy-le-Grand

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 3/10/2016

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous