Accueil >> Actualité >> Restructuration et extension du complexe sportif Romain Rolland

Restructuration et extension du complexe sportif Romain Rolland

Le complexe sportif Romain Rolland : nouveau phare du quartier de la Source à Epinay-sur-Seine

43 rue de l’Avenir

Maître d’oeuvre : Ligne 7 Architecture
Maître-d’ouvrage : Ville d’Epinay-sur-Seine
Programme : Extension gym et vestiaires, restructuration salle multisports, dojo, musculation et création d’un espace de street workout
Surface : 2 000 m² (SHON)
Coût : 4 M d’ € HT
Livraison : 2017
Photo : © Stéphane Chalmeau


Le projet s’inscrit dans le cadre de la restructuration et de l’extension du Gymnase Romain-Rolland à Epinay-sur-Seine qui comprenait déjà un plateau omnisports 41x25, 2 dojos, 1 salle de musculation ainsi que des vestiaires locaux annexes. Ce projet de restructuration a permis de recomposer l’ensemble du complexe comprenant l’existant et la construction d’une nouvelle salle de gymnastique, de vestiaires et sanitaires ainsi que l’aménagement des espaces extérieurs.


Situé dans une zone en plein renouvellement urbain, le terrain est sous le joug de problématiques fortes liées à la densité : passage, vis-à-vis, stationnement, appropriation de l’espace par la population... Le terrain bénéficie cependant d’une ouverture sur l’espace public récemment aménagé, et s’y positionne stratégiquement par sa façade sud. D’une superficie de 6703m2, son emprise foncière importante permet un traitement des abords harmonieux et l’ajout de programmes complémentaires qui participeront à l’intégration du bâtiment dans le site. La relation du bâtiment avec son environnement immédiat s’appuie sur le traitement des espaces extérieurs :
- Le parking public existant est conservé, réhabilité,
- La valorisation de l’entrée par un parvis minéral à l’interface entre le bâtiment et les cheminements piétons en continuité de l’aménagement urbain de l’espace parvis par-delà la chaussée,
- La création de stationnements vélos sur ce même parvis,
- La création en prolongement de l’espace public d’un jardin d’agrément,
- La création façade ouest d’un espace de street workout.


La volumétrie de cet ensemble sportif se veut comme une recomposition d’un ensemble unitaire : deux grandes boites côte à côte, reposant sur un socle identique, flanquées de plus petits volumes annexes et d’une circulation dorsale. Elle répond également, par son vocabulaire architectural, à l’équipement scolaire qui lui fait face.


L’amélioration des performances thermiques du bâtiment, qui implique la dépose et le remplacement des panneaux de façade, offre l’opportunité de proposer un traitement global des matériaux de façade :
- Un socle minéral en parement de briques noirs Wienerberger moulées mains et ajourées (moucharabieh) devant les percements à Rez-de-chaussée, afin de minimiser les risques d’intrusion dans les locaux, constituant également un filtre protecteur empêchant le rayonnement directe sans priver les espaces intérieurs de lumière naturelle
- Par opposition au socle et afin de respecter l’esprit du bâtiment existant, la partie supérieure des deux volumes des salles est habillée de panneaux en polycarbonate Everlite 3Dlite de différentes nuances et opacités, posés suivant un calepinage en bandes verticales.
- L’ensemble est souligné d’un bandeau Reynobond signifiant le lien entre les différents espaces, hauts et bas, existants ou créés.

A la nuit tombée, l’éclairage intérieur se diffuse à travers ces panneaux, laissant apparaître par un jeu d’ombres, la structure (ossature métalliques) et les parois maçonnées derrière une partie des panneaux. Cet effet de « phare » renforce la polarité de l’équipement à l’échelle du quartier de la Source.

Le surdimensionnement du hall d’accueil, participe à la requalification du gymnase à l’échelle communale, lui donnant valeur de Pôle sportif. Ceci nous permet en outre de prolonger naturellement le parvis extérieur par le hall. Spacieuse et lumineuse, cette « rue couverte »est agrémentée d’un escalier monumental et d’un volume saillant en surplomb. La circulation nouvelle, accolée au Nord aux volumes des salles existantes, est la dorsale qui permet de rejoindre les différentes activités à rez-de-chaussée. Largement vitrée et offrant des vues sur un jardin d’agrément, elle permet d’apporter de la lumière naturelle en second jour dans la salle de musculation.

Voir en ligne : Retrouvez nos références sur Epinay

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 1er/10/2017

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous