Accueil >> Actualité >> 47 logements Joliot Curie à La Courneuve

47 logements Joliot Curie à La Courneuve

Une étape importante du renouvellement urbain engagé dans le quartier

Bâtiment K : 5, rue Honoré de Balzac et bâtiment L : 8 au 20, rue Frédéric Joliot-Curie

Maître d’œuvre : Arc/Pôle - Georges Neyret et Olivier de Boismenu, architectes
Maître d’ouvrage : OPH 93 (Office Public de l’Habitat Seine-Saint-Denis)
Programme : 47 logements sociaux dont 20 logements (R+7) pour le bâtiment K et 27 logements (R+4) pour le bâtiement L
Label : THPE
Surface SHON : Bâtiment K : 1 645 m² et Bâtiment L : 2 475 m²
Coût : 5,75 M € HT
Livraison : Septembre 2011

La livraison des deux bâtiments K et L de la rue Joliot-Curie s’est opérée au moment même où tombaient les derniers murs du "Grand Balzac". La coïncidence de ces deux évènements marque une étape importante du renouvellement urbain engagé dans le quartier.
Prolongeant la continuité du bâti existant, les bâtiments K et L s’inscrivent dans la trame orthogonale du secteur et renforcent le caractère urbain de la rue Joliot-Curie.
_ Le bâtiment L (R+4) s’étire horizontalement le long de la rue Joliot-Curie.
_ Le bâtiment K, plus compact (R+7), structure l’angle des rues Balzac/Joliot-Curie avec ses volumes verticaux.
_ Malgré leur différence de gabarit, les deux bâtiments partagent des caractères communs :
_ - Un soubassement en brique sur deux niveaux (RDC/R+1) abritant des maisons en duplex (T5 et T6),
_ - Des volumes d’étages affirmés, dessinant une ligne de ciel découpée,
_ - Des ordonnancements de baies simples mais rythmés, imprimant aux façades sur rues un fort caractère urbain.
_ - Tous les appartements bénéficient d’un prolongement extérieur privatif : terrasse, loggia, balcon ou jardinet au rez-de-chaussée.
_
_ Le bâtiment L
_ Le bâtiment L s’intercale entre un immeuble existant et une construction ultérieure. Sa façade sur rue orientée à l’est présente un net contraste avec sa façade sur jardin orientée à l’ouest.
_ La façade sur rue est composée d’un soubassement en brique rouge sur deux niveaux, surmonté de trois niveaux d’étages, lisses et blancs, séparés par des failles verticales. La composition régulière des baies est animée par des volets en bois, coulissants et orientables.
_ La façade arrière exprime les mêmes registres horizontaux que la façade sur rue : soubassement en brique pour les duplex et volumes blancs aux étages supérieurs. Ces derniers alternent avec de larges terrasses en gradins orientées à l’ouest.
_ Les maisons en duplex du rez-de-chaussée sont desservies depuis le trottoir. Leurs séjours traités en double hauteur sont largement éclairés par le R+1 et se prolongent par des cuisines ouvertes sur de grandes terrasses privatives.
_ Les logements d’étages sont presque tous traversants, avec chambres à l’est et séjours prolongés par des terrasses ou des balcons à l’ouest.
_ Les halls et les paliers s’organisent autour de deux circulations verticales. _ Les paliers sont éclairés naturellement.
_
_ Le bâtiment K
_ Sa masse compacte est scindée en deux volumes aux couleurs contrastées (rouge et blanche), répartis selon un axe nord-sud qui coïncide avec celui du hall :
_ Des alignements verticaux de fenêtres en creux et de balcons en saillie composent les 4 façades.
_ Les logements en duplex du rez-de-chaussée : le soubassement accueille de grands duplex (T5 et T6) dont les séjours en double hauteur éclairés par de hautes fenêtres équipées de volets orientables en bois.
_ Les logements des étages : les T3 et T4 bénéficient de trois expositions. Tous les séjours sont orientés au sud.
_ Le hall et les paliers : Le hall en double hauteur est traversant. Les paliers sont éclairés naturellement.
_
_ Les matériaux
_ Les parties les plus exposées du rez-de-chaussée sont habillées de plaquettes de brique rouge faisant écho à celles des logements sociaux de la rue Saint-Just.
_ Les baies sont en bois-alu (bois à l’intérieur, métal laqué gris à l’extérieur).
_ Les volets orientables et coulissants sont équipés de vantelles en bois montées sur cadres en acier.

Voir en ligne : Retrouver nos précédentes références sur l’observatoire des CAUE

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 17/07/2012

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous