Accueil >> Actualité >> Annexe du collège Jacques Prévert à Noisy-le-Sec

Annexe du collège Jacques Prévert à Noisy-le-Sec

Améliorer la fonctionnalité des locaux tout en offrant une nouvelle identité

6, boulevard Gambetta

Maître d’œuvre : Agence VEA, Ignace GRIFO et Julien FORTIER-DURAND, architectes
Maître d’ouvrage : Conseil général de la Seine-Saint-Denis
Programme : Extension et restructuration de l’annexe du collège, d’une capacité de 400 élèves
Performance : Démarche HQE sans certification, label BBC Effinergie - Rénovation
Surface shon : 4 177 m2
Coût : 7,65 M d’€ HT
Livraison : Août 2012
Copyright photo : © Stephan Lucas

L’actuel programme de réhabilitation-extension a pour objectif principal d’améliorer la fonctionnalité des locaux tout en offrant une nouvelle identité au collège. L’extension a été traitée de façon contemporaine, elle accueille l’administration, le CDI, les locaux des agents, les salles de sciences et d’enseignement artistique, et une salle informatique. Les bâtiments existants, restructurés et mis aux normes, reçoivent les salles d’enseignement général, de sports, la vie scolaire ainsi qu’un nouveau préau. Le bloc sanitaire collectif est réaménagé et un ensemble vestiaire/douches créé à l’occasion pour l’EPS.
La liaison entre l’extension et l’existant est traitée par un espace largement vitré abritant le hall d’accueil sur une double hauteur et offrant des transparences entre le parvis et la cour.
L’extension est un bâtiment « épais » dont la façade courbe permet de dégager un parvis et de rejoindre le bâtiment existant, implanté en biais par rapport à la rue, tandis que l’alignement est marqué par une clôture en ferronnerie sur muret. Le soubassement du nouveau bâtiment est traité en céramique sombre qui matérialise franchement son assise en la rendant lisible, tandis que les deux étages, décollés du socle par un bandeau vitré, reçoivent un parement* de brique claire. De volumétrie simple, avec des horizontales marquées (fenêtres bandeau simplement atténuées par quelques percements en allège) l’extension affirme une architecture résolument contemporaine.
L’épaisseur du bâtiment permet un traitement soigné du pignon où une grande baie soulignée par un cadre en béton joue le rôle d’un signal. Une lisse* horizontale en béton détachée de l’acrotère* et filant le long de celle-ci, souligne et allège le couronnement* du bâtiment neuf.
Le traitement du bâtiment existant qui développe une aile en équerre sur 2 niveaux respecte leur facture d’origine de style moderne (pas de décor, lignes épurées, etc.). Sur rue, il présente une façade lisse aux percements réguliers aux lignes épurées, et dont le seul décor met l’accent sur ce qui était anciennement l’entrée.
Les bâtiments existants sont isolés par l’intérieur afin de conserver l’identité de leurs façades qui ont été ravalées (enduit clair et gris et menuiseries blanches). Côté cour un préau-galerie rapporté offre une circulation extérieure protégée. Les façades du bâtiment neuf sont traitées avec des matériaux traditionnels mis en œuvre de manière très contemporaine : soubassement de type pierre, brique claire en étage sur isolation thermique extérieure (ITE), bois, verre et béton poli.

Voir en ligne : en savoir plus

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 15/11/2013

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous