Accueil >> Actualité >> Mediacom 3 à Saint-Denis

Mediacom 3 à Saint-Denis

Energie zéro

rues du Landy et de la Procession

Maître d’ouvrage : Société Foncière Paris Île-de-France
Maître d’œuvre : Jap – Jourda Architectes Paris
Programme : aménagement de bureaux
Labels : Standard Minergie, PassivHaus, Effinergie
Surface Shon : 4 400 m²
Coût : 8,8 M d’€ HT (valeur 2007)
Livraison : Août 2011

Cet immeuble de bureaux s’est fixé les objectifs suivants :
Densifier la ville
Construire un volume compact, et un maximum de plateaux afin de densifier la ville. Remplir l’objectif de densification et de valorisation urbaine mentionné en préambule, dans les limites des règlements d’urbanisme
Penser la déconstruction de l’ouvrage et la faciliter
La conception de l’ouvrage est établie au maximum à partir de composants industrialisés afin de minimiser les nuisances sur site lors de la réalisation de l’ouvrage. Enfin, le démontage de la structure est facilité dans le futur, de même que le recyclage séparé des différents éléments la composant.
Faire un projet dont l’usage soit réversible.
La structure en poteaux / dalles et la position des escaliers autorisent un changement de destination des locaux, en logements par exemple.
Faciliter la flexibilité à l’intérieur de l’enveloppe.
La profondeur de 16 mètres (5m / 6m / 5m) en moyenne permet différents types d’organisation des bureaux,sous forme d’espace paysagé ou de bureaux traditionnels.
Maîtriser l’énergie :
- Réduire les dépenses énergétiques
Minimiser le développé de façade afin de réduire les déperditions et donc les consommations énergétiques. La compacité du bâtiment, associée à une isolation de grande efficacité des façades, par son épaisseur et l’absence de ponts thermiques permet de réduire au strict minimum les besoins en chaleur du bâtiment.
- Produire de l’électricité
Les besoins en énergie du bâtiment seront couverts par l’énergie électrique produite par 734 m2 de cellules photovoltaïques situées en toiture et en pignon sud (également pour une faible partie en façade sud à rez-de-chaussée).
Favoriser l’éclairement naturel
- Rafraîchir de manière naturelle :
Les baies de grandes dimensions sont placées au nu extérieur de la façade tout comme les ouvrants destinés principalement à la ventilation naturelle pendant la période d’été. Leurs dimensions ont été calculées pour permettre très exactement d’assurer un éclairement naturel optimum des locaux de travail, et un rafraîchissement des locaux jouant sur l’inertie des planchers. Toutefois des mesures conservatoires sont prises pour permettre l’installation, si besoin, d’un rafraîchissement de manière localisée pour répondre à des besoins spécifiques liés à certaines activités productrices de chaleur.
Maîtriser les apports solaires
Il n’est pas prévu de rafraîchissement de l’air des bureaux en période estivale. En effet, l’importance de l’isolation de la façade, le systématisme et l’efficacité des protections solaires, combinés à l’utilisation de l’inertie thermique des planchers réduiront les besoins de manière très importante en temps et en quantité.

Voir en ligne : Retrouver nos précédentes références sur l’observatoire des CAUE

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 1er/03/2012

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous