Accueil >> Actualité >> Résidence Tyl Jardin à Bobigny

Résidence Tyl Jardin à Bobigny

Un programme mixte, sans différence de traitement architectural

Rue Bernard Birsinger

Maître d’œuvre : Daquin et Ferrière Architecture, architecte mandataire
Maître d’ouvrage : Bowfonds Marignan
Programme : 67 logements, dont 28 en locatif social et 39 en accession
Labellisation : Référentiel H&E, HPE 2005
Surface shon : 4810,50 m², dont 2131,52 m² en locatif social et 2678,99 m² en accession
Coût : 6,9 M€ HT
Livraison : Janvier 2011
Distinction : Prix de l’Esthétique 2010, décerné par la Fédération d’Île-de-France des Promoteurs
Copyright photo : © Daquin et Ferrière Architecture

Initié en 2002 sur une surface de 16 hectares au centre ville de Bobigny, la ZAC de l’Hôtel de Ville a pour enjeu de créer un cœur de ville de rayonnement départemental structuré autour d’un espace public de qualité et portant la diversité sociale et culturelle de l’espace territorial qu’il représente. 

La résidence « Tyl Jardin » est implantée au sud de la ZAC, au-delà des emprises SNCF qui traversent Bobigny. Elle rassemble un programme mixte de 39 logements en accession et 28 logements locatifs sociaux répartis en deux cages distinctes mais sans différence de traitement architectural. Elle répond ainsi à la volonté attendue de mixité urbaine et sociale.

Le programme en accession est implanté dans la moitié Ouest du terrain, accessible depuis la rue Bernard Birsinger. Les logements sociaux occupent la partie Est, à la croisée des deux cheminements piétonniers publics.

Le projet décline une architecture sobre et contemporaine en jouant sur l’articulation de deux corps de bâtiments aux volumes et matière travaillés en contrepoint, installés autour d’un jardin central.

Un premier corps de bâtiment, longiligne, au gabarit R+5, se développe le long du cheminement au Nord et se retourne à l’équerre vers le Sud. Ses façades en enduit blanc sont ponctuées au Nord de bow-windows, disposés de manière aléatoire. La couleur déclinée en teintes franches et vives s’invite dans la composition des façades, alternant parties en saillie soulignées de rouge et volumes en creux habillés de vert.

Un second corps de bâtiment est implanté à l’alignement de la rue Birsinger. Configuré en plot, il tient l’angle Sud-ouest du terrain. Habillé de brique ton brun, il joue en contrepoint avec le premier corps de bâtiment. Au 1er étage, un balcon filant sur la totalité de la façade sur rue souligne le lien entre les deux corps de bâtiment.

Les logements, du studio au T6, bénéficient en majorité d’une double orientation et d’une configuration traversante pour les plus grands. Orientés pour la plupart sur le cœur d’ilot paysagé, ils sont dotés de balcon, loggia ou terrasse.

Ce jardin central arboré, d’une surface de 1975 m², est installé sur la dalle du parking en sous-sol. Ouvert au Sud, il offre une configuration en patio favorable à la qualité de vie des logements.

Livrée en janvier 2011, la résidence « Tyl Jardin » a reçu le Prix de l’esthétique 2010 décerné par la fédération d’Ile de France des promoteurs.

Voir en ligne : Retrouver nos précédentes références sur l’observatoire des CAUE

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 7/01/2013

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous