Accueil >> Actualité >> STAINS, maisons superposées

STAINS, maisons superposées

Un projet « Anru » pour la cité du Moulin Neuf

Maître d’oeuvre : Atelier du Pont : Anne-Cécile Comar, Philippe Croisier, et Stéphane Pertusier, membres de PLAN01- Mandataire chef de projet : Eve Honnet
Maître d’ouvrage : Groupe 3F
Aménagement écologique du site : Linder Paysage
Programme : construction de 41 logements sociaux et 41 places de parking
Performance Energétique THPE 2005
Surface SHON : 4556,20 m²
Coût : 6,3 millions d’euros HT
Livraison : novembre 2010

Un projet de 41 logements sociaux, un îlot bordé par le parc de La Courneuve aux lisières de la Cité du Moulin neuf construite par Jean Dubuisson à la fin des années 50 ; une opération de renouvellement urbain lancée en 2001 ; un cadre verdoyant. _ Le site est enclavé, coincé entre une voie de chemin de fer, une départementale et le parc de La Courneuve. Dans la Cité du Moulin neuf, pas de gigantisme à la verticale type Cité des 4 000 : les immeubles ne dépassent pas cinq étages. Seul geste qui évoque les cités des années 60 : deux barres longues de 200 mètres. Les concepteurs de ce quartier avaient aussi pensé au quotidien des habitants en créant un centre commercial fait de petites boutiques.
Les appartements sont traversants et bénéficient donc d’une double exposition. Les bâtiments sont bien orientés. « C’était calme. ». « On se connaissait tous. » « Les enfants jouaient ensemble. » « Il n’y avait pas de délinquance. » disent les anciens habitants (Libération, 23 juin 2004). La cité appartenait à la Semidep, société HLM de la Ville de Paris. Elle est devenue un point de chute pour des familles parisiennes pauvres, nombreuses ou immigrées. Ne bénéficiant pas de travaux de réhabilitation, la cité va se dégrader. Elle devient un foyer d’insécurité.
En l’an 2000, la Semidep cède le Moulin-Neuf à l’Immobilière 3F, qui lance un plan de rénovation. Les deux barres seront tronçonnées au milieu ou amputées à l’extrémité pour en faire des immeubles de petite taille et laisser passer de nouvelles rues et un axe structurant planté d’arbres désenclave la cité, la reliant à la ville et l’ouvrant sur le parc. Au sol, l’espace public a été redistribué, avec la création de petits squares, de placettes, et une démarcation claire entre espace public et espace privatif. Les logements ont été réhabilités. Sur certaines façades ont été ajoutés des balcons.

Le projet de construction de 41 logements individuels neufs mené par Atelier Du Pont marque l’achèvement de l’opération de renouvellement urbain du quartier du Moulin Neuf.
Plutôt que proposer des maisons individuelles isolées, les combiner pour en construire davantage. Il s’agit d’un prototype d’habitat intermédiaire.Ses avantages ? Ceux de la maison : espaces extérieurs de plain-pied, absence de vis-à-vis, entrées individuelles, stationnement privatif.
Le site est exposé plein sud face au parc et le dispositif imaginé assure pour tous les habitants des qualités de vue, d’orientation et de tranquillité. La superposition opère « un changement d’orientation » d’un niveau à l’autre et de cette manière évite les vues plongeantes sur les espaces extérieurs des voisins. Un exemple innovant de maisons superposées.

Voir en ligne : Retrouver nos précédentes références sur l’observatoire des CAUE

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>

publié le 1er/05/2011

CAUE93.fr

La Newsletter du CAUE 93

L'actualité de l'architecture de l'urbanisme et du paysage en Seine-Saint-Denis

Télécharger les dernières Newsletters

Suivre la vie du site RSS

abonnez-vous