GROUPE SCOLAIRE SAMUEL WALLIS À NOISY-LE-GRAND

4 ALLÉE ANITA CONTI

Maître d’ouvrage : SOCAREN pour la ville de Noisy-le-Grand 
Maître d’oeuvre : Emmanuelle Colboc & Associés 
Programme & certification : 15 classes cours élémentaires, 8 classes de maternelle, centre de loisirs de 8 salles, restauration, administration
Projet certifié HQE
Surface : 5124 m² (SDP)
Coût : 12,5 millions d’€ HT
Livraison : 2018

© © Karine Millet

Situé dans un quartier en pleine création, le groupe scolaire se situe à un endroit à la fois stratégique et difficile de l’ensemble du quartier.
Difficile à cause de sa proximité avec le talus sur lequel se pose la route de Neuilly extrêmement passante et cette impression d’être là, au fond d’un quartier. Stratégique, parce que le groupe scolaire permet justement d’habiter ce lieu dans sa totalité. L’ambiance urbaine du site qui environne la parcelle est contrastée. Au nord, en contrebas du site la rue des Bas Heurts avec son tissu pavillonnaire et entre chaque une vue dégagée vers le lointain. Au sud, la colline qui se construit peu à peu en surplomb du terrain de l’école.
Le projet s’étalant sur deux niveaux de cours profite de la dénivelée pour offrir aux deux écoles une ambiance différente, le projet se développe en deux parties :
- L’école maternelle s’installe sur deux niveaux autour de sa cour orientée au sud de plain-pied avec l’entrée principale du groupe scolaire situé au rez-de-chaussée haut. En se glissant vers la rue des Bas Heurts, cette partie du projet dialogue avec le tissu pavillonnaire.
- L’école élémentaire, située le long de la venelle nouvellement crée s’étire d’est en ouest du parvis d’entrée à la nouvelle placette basse située à l’opposé. La silhouette horizontale de l’école révèle la pente de la venelle en établissant un dialogue privilégié avec elle. La cour élémentaire, située au rez-de-chaussée bas, est directement accessible depuis le parvis par les élèves sans passer par le hall. Elle est en surplomb de la rue des bas heurts et de plain-pied avec la restauration.
Entre les deux écoles desservies par le même hall commun le centre de loisir se développe du rez de chaussée haut au rez de chaussée bas en interface avec tous les locaux.
Les circulations des deux écoles bénéficient de vues importantes sur l’extérieur ; Celles de l’élémentaire donne vers le toit des maisons voisines et vers l’horizon. Celles de la maternelle s’ouvrent vers leur cour de jeux.
Le contraste de ces vues offre une ambiance très différente d’une école à l’autre.
En tout lieu le projet s’est dessiné avec l’attention portée à la lumière naturelle nécessitant dans certains espaces des éléments de claustra extérieur pour éviter les surchauffes saisonnières.
Recouverts de murs manteaux en briques blanches moulées mains, certaines façades vitrées sont doublées d’éléments de claustra en terre cuite de la même couleur. La sobriété de l’extérieur laisse découvrir à l’intérieur des panneaux de couleurs au gré des différents lieux.
Le programme de l’école est un sujet magnifique où l’espace se dessine en pensant à l’évolution des enfants. Les différences occasionnées par cette parcelle ont été particulièrement intéressantes à développer.

 

MANIFESTATIONS À VENIR

SUR LE MÊME SUJET