DU VERT DANS VOS COURS DE RÉCRÉ… MAIS ENCORE ?

COUR D’ÉCOLE OASIS

Pour faire face à la crise climatique que nous subissons, il est urgent d’adapter les cours de récréation des établissements scolaires de notre département. Transformer ces surfaces asphaltées en « îlots de fraîcheur » pour qu’elles puissent devenir des lieux de vie agréables, de véritables refuges urbains quand les températures s’affolent. Pour cela, le CAUE 93 se mobilise et propose d’accompagner les établissements scolaires de la maternelle au lycée, les services de la ville ou du département dans ce processus de réaménagement, pensé pour et surtout avec les élèves eux-mêmes.

© CAUE 93/Morgane Damez

Le conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de la Seine-Saint-Denis (CAUE 93) met à la disposition des établissements qui le souhaitent une méthodologie de co-conception qui se déroule en deux temps :

  • l’élaboration, par les élèves, d’un projet commun qui prendra en compte les enjeux climatiques (apport de végétation, d’ombre et d’eau), leurs propres besoins ainsi que ceux de tous les autres usagers (personnel éducatif, d’entretien, administratif, centre de loisirs, parents) de la cours de récréation.
     
  • l’accompagnement des services techniques de la ville ou du département en charge des travaux et de la gestion future de la cour de récréation dans le développement et la réalisation du projet.

Tel qu’il est proposé par le CAUE 93, le dispositif OASIS implique les élèves de façon active dans la conception du plan de réaménagement de leur cour de récréation et les sensibilise aux notions d’écocitoyenneté, de mixité à l’échelle de ce type d’espace public. 

Plusieurs formats d’accompagnement sont mis en place en fonction du contexte d’intervention, de l’âge des élèves et de la disponibilité de leur enseignant

Chaque dispositif est divisé en trois séquences distinctes : OBSERVATION // PROPOSITION // RESTITUTION, elles-mêmes composées d’ateliers participatifs dont le nombre et la durée varient en fonction du calendrier scolaire : plusieurs trimestres, à raison d’une séance par semaine, ou sur une semaine banalisée sous forme de workshop, etc.

Au début de l’année 2020, le CAUE 93 a eu la chance d’accompagner le collègue Robespierre à Epinay-sur-Seine dans la mise en place du dispositif OASIS. Une approche essentiellement axée sur la pratique genrée des cours de récréation et sur la mixité dans ce type d’espace public.

separateur

INFORMATIONS

Morgane Damez, architecte – chargée de missions, morgane.damez@caue93.fr - 01 48 32 25 93

separateur
separateur

SUR LE MÊME SUJET

Vers une cour de récréation plus mixte et égalitaire
CAUE 93
separateur

MANIFESTATIONS À VENIR

separateur
separateur